Lettre à mon Utérus : Cher Utérus…

"L'Effeuillage Intime" Valérie Muller

 

"La matrice", fractale
“La Matrice”, fractale réalisée par Joël Bentzinger

Définition médicale

L’Utérus est l’ « Organe génital féminin, situé entre les trompes utérines et le vagin. C’est dans l’utérus que se développe l’oeuf fécondé, qui sera expulsé à la fin de la grossesse. Il est constitué d’un corps qui communique avec les trompes utérines, et d’un col qui s’ouvre dans le vagin.

L’utérus, ou matrice, dans lequel se développe le foetus, est un organe creux, en forme de poire inversée, à paroi épaisse, constitué de deux parties, le corps de l’utérus dans la partie supérieure et le col, plus étroit, qui s’ouvre dans le vagin situé au-dessous. Il est situé entre la vessie et le rectum. Durant la grossesse, l’utérus se dilate au fur et à mesure de la croissance du foetus, son volume étant multiplié par trente à la fin de la gestation. »

Même si sa fonction est en effet de favoriser le développement d’un petit d’homme, dans la vie d’une femme il n’y aura pas nécessairement une grossesse ou si cela a lieu, ça n’est pas un état permanent. La plupart du temps, l’Utérus se rappelle à nous une fois par mois avec les menstruations ou lunes.

En médecine chinoise, il est dit que notre état de santé peut être évalué à la qualité de nos menstruations. D’où l’intérêt de prendre note de ce qui se passe à ce moment là et de le consigner dans un petit carnet par exemple.

  • Combien de temps durent vos lunes (sachant que cela peut être variable d‘un cycle à l’autre
  • Quelle est la qualité du sang ( sa couleur, sa fluidité…)
  • Comment décrire les douleurs (mettez des mots pour les décrire…)
  • Comment vous sentez-vous physiquement, psychologiquement…
  • Votre cycle est-il en phase avec la pleine lune, la nouvelle lune…

C’est à travers notre utérus que notre Féminité parle.

 

Vous avez dit « hystérique » ?

"L'hystérique"
“L’hystérique”

A l’origine, le terme « hystérie » vient du grec  « ὐστέρα » qui signifie « les entrailles, la matrice ou utérus ».

De l’Antiquité au Moyen-Âge, l’hystérie a été considérée comme une maladie provenant de cet organe et ayant des répercussions dans tout l’organisme. Il n’avait pas échappé à certains qu’il y avait probablement un lien avec la sexualité, d’où le traitement préconisé pour le jeunes- filles : le mariage et pour les veuves : le remariage.

Au Moyen Age, plaisir sexuel et péché étant liés, les manifestations hystériques ne pouvaient provenir que du Malin, les hystériques étaient forcément possédées par le diable. Le traitement était l’exorcisme, voire le bûcher.

Ce n’est qu’au 17 ème siècle grâce au médecin Charles Le Pois, que l’on commença à comprendre que l’hystérie pouvait avoir son origine dans l’Inconscient et que ce trouble névrotique pouvait toucher aussi bien les hommes que les femmes.

Paul Julius Möbius, donna une définition de l’hystérie avant les théories de Freud, Breuer et Janet : « sont hystériques, toutes les manifestations causées par des représentations ». Autrement dit, l’hystérie ne provient pas de l’organe auquel on pense qu’elle pourrait être rattachée, mais que finalement tout est bien dans la tête… !!!

 

Comment prendre conscience de son Utérus ?

Slip Utérus
Slip Utérus

Pour localiser précisément votre Utérus, il vous suffit de placer vos deux pouces dans votre nombril,les mains se dirigeant vers le bas ventre, là où se trouvent vos doigts, se situe précisément votre utérus. Et si vous écartez légèrement les petits doigts, là se trouvent vos ovaires.

Plus poétiquement appelé dans la tradition taoïste « Palais céleste », l’Utérus est le centre de la Sexualité féminine.

Méditation pour vous amener à vous connecter davantage chaque jour à votre Utérus :

  • Assise ou debout, le dos bien droit, les épaules détendues.Fermez les yeux.
  • Placez votre main droite au niveau de votre Utérus, sous le nombril et votre main gauche au niveau de vos reins, vos deux mains comme étant face à face.
  • Amenez votre attention au niveau de votre Utérus et allez au plus profond de vos sensations. Vous pouvez peut-être commencer à ressentir une douce chaleur, voire les pulsations du sang.
  • Laissez vous complètement aller à ce ressenti comme si vous pénétriez au plus profond de vous-même.
  • Vous venez d’activer l’Energie de votre Utérus
  • Pour prendre encore davantage conscience de cette Energie, vous pouvez jouer avec elle, et imaginer que celle-ci telle une spirale tourne dans un sens et puis expérimenter ce qui se passe en sens inverse. Ressentez quel est le mouvement qui vous correspond le mieux.

 

LETTRE A MON UTERUS
"L'Effeuillage Intime" Valérie Muller
“L’Effeuillage Intime” oeuvre de Valérie Muller, présentée à la BHN7 de LYON du 29 Septembre au 08 Octobre 2017.

C’est en lisant la « Lettre à mon corps » de Jacques Salomé, que l’idée m’est venue de faire la même chose avec mon Utérus.

Cher Utérus,

Tu est là depuis si longtemps,

Et je t’ai ignoré

Douleurs des menstruations,

Pour me rappeler à ta présence,

Et je t’ai ignoré

Tu as gardé en ton sein des fœtus,

Présence ignorée ou pas

Je ne t’ai pas respecté,

 

Contraception,

Je ne t’ai pas respecté

Pilule du lendemain,

interruption volontaire de grossesse,

amniocentèse,

péridurale….

Je ne t’ai pas respecté

 

Tu as porté la Vie,

et je n’ai pas été suffisamment à l’écoute

de toutes les transformations extraordinaires

qui s’opéraient en moi…

Violence du geste médical lors du premier accouchement

qui a failli me faire perdre la Vie

Des larmes de sang ont jailli

Tu n’as pas été respecté

Tous ces tampons, serviettes hygiéniques

dont on sait qu’ils sont nocifs pour l’organisme,..

 

Quand sonna bientôt l’heure de la ménopause,

Tu t’es rebellé,

Des larmes de sang que personne ne pouvait arrêter…

Là, il m’a été proposé de t’enlever

Et là j’ai eu la force de m’y opposer

Je t’ai enfin respecté

De plus en plus consciente de la puissance que tu peux me donner.

 

Et vous, quelle lettre écrieriez-vous à votre Utérus ?

 

Si cet article vous parle, n’hésitez pas à le commenter et à le partager.

Partager l'article
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.